Présentation
Fil de l'actu
Salle de presse
Revue FNAIR
Enfants
Social
Médical
Recherche
FNAIR régionales
Documents
Liens
Nous écrire
Partenaires

 



La FNAIR recrute 1 directeur(trice), 2 animateurs(trices) et un remplaçant
pour encadrer le séjour jeunes 2016

téléchargez l'offre d'emploi de directeur(trice)
téléchargez l'offre d'emploi d'animateur(trice)
téléchargez l'offre d'emploi de remplaçant(e)

Les candidatures sont à nous adresser par email jeunes@fnair.asso.fr au plus tard le 1er mai 2016


La FNAIR recherche un(e) étudiant(e) en médecine ou un(e) cadre de santé ou un(e) infirmier(ière) bénévole pour accompagner des jeunes insuffisants rénaux, âgés de 12 à 21 ans, du 16 au 30 juillet 2016 en vacances à Arcachon.
téléchargez l'offre de bénévolat

Retour sur nos séjours jeunes précédents
Le séjour été 2015 à Arcachon
Le séjour été 2014 à Arcachon
Le séjour été 2013 à Arcachon


Regarder le reportage
Un reportage sur les vacances organisées à Arcachon en juillet 2013 par la FNAIR et l'association Bruno Pagès
Le 21 juillet 2013, la chaîne TVBA (Télévision du Bassin d'Arcachon) consacrait un reportage de 6 minutes au travail de l'association Bruno Pagès qui, chaque année, organise et finance les activités des enfants qui partent à Arcachon grâce à la section Enfants de la FNAIR.
Le président de la FNAIR Aquitaine, Gilbert Forens, la présidente, de l’association Bruno Pagès, Joëlle Pagès, et son co-président, Jean-Marc Duprat, nous en disent plus sur l'organisation de ce séjour...
En 2013, 8 adolescents atteints d'insuffisance rénale chronique ont pu bénéficier de 15 jours de sports, de découverte et d'insouciance.
 

La Section Enfants a été créée en 1987,
à la suite d'un constat :
Les enfants dialysés
ne partaient pas en vacances !!!


Faites un don à la Section Enfants
et permettez à un enfant de plus de bénéficier d'un séjour de vacances



Etre dialysé signifie être traité 4 à 6 heures, trois fois par semaine, donc une dépendance à un appareil de dialyse et à la structure qui en permet l'utilisation.
Pour un enfant, cela suppose de multiples hospitalisations, source de retard scolaire ; la maladie entraîne un retard de croissance, amélioré grâce aux traitements par hormone de croissance.
Certains de ces enfants (en particuliers ceux qui ne seraient pas dialysés dans leur pays d'origine) sont coupés de leur milieu familial et vivent à longueur d'année dans des structures médicales ou d'accueil.
Le problème majeur des jeunes dialysés est donc la contrainte du traitement qui limite leur autonomie et leur ouverture vers le monde extérieur. Les familles ont aussi souvent une tendance bien compréhensible à surprotéger leur enfant dialysé, pour qui un des principaux facteurs d'ouverture sur la vie est la possibilité de partir en vacances.
Le but de la section Enfants est donc d'aider ces enfants à partir, et ceci en dehors de leur milieu familial habituel, dans une colonie de vacances adaptée à leur problème, en quelque sorte.
Depuis 1988, la FNAIR Aquitaine et le Docteur Claude DESVERGNES, néphrologue à Bordeaux, contribue de façon efficace et régulière au bon déroulement des séjours des enfants de la FNAIR.
Toutes les précautions sont prises pour que le traitement s'effectue dans des conditions de sécurité optimale.
Une participation modeste est demandée aux parents, la FNAIR prenant en charge le reste des frais de séjour. Priorité est offerte aux enfants défavorisés qui, sans cela, ne partiraient pas.
La finalité est de leur permettre de s'évader pendant quinze jours du cocon familial, de leur faire oublier le milieu médical habituel et de leur démontrer qu'ils peuvent vivre ailleurs de façon différente, comme les enfants de leur âge et leur permettre de découvrir :
- qu'ils sont aptes à l'effort physique et qu'ils peuvent s'y épanouir,
- qu'ils sont capables de se prendre en charge sans l'aide de la famille et du personnel soignant,
- qu'ils peuvent être responsables d'eux-mêmes, qu'ils en ont la capacité. Cette prise de conscience est extrêmement bénéfique à leur avenir d'adultes. Ces séjours sont leur seule occasion, au travers des activités proposées, de se sentir vivre normalement, d'oublier un temps leur handicap, et surtout de ne plus le vivre comme une différence.
Ces séjours très précieux pour l'équilibre psychologique des enfants se déroulent dans un contexte amical et convivial.